Les états d’esprit du vendredi : radio

Cette semaine, je tente de me remettre de la Mercé, la fête de rue la plus grande de Barcelone. La ville était en folie et je l’ai bien sentie au travail. J’étais tellement prise que j’ai mis deux jours pour répondre à Virginie de France Bleu Roussillon. Elle souhaite m’inviter en octobre à son émission…

Les états d’esprit du vendredi : changement en perspective

J’ai toujours eu l’habitude de faire des changements, mais étant avec le même homme depuis 11 ans, vivant dans la même ville depuis 13 ans et dans le même appartement depuis plusieurs années, je pense que cette année, je vais peut-être me contenter de changer la disposition des meubles de la maison ! Et qui…

Expatriés, quand tu réalises que cela fait longtemps que tu as quitté la France

À chaque fois que je reviens en France pour passer des vacances, je réalise que cela fait peut-être trop longtemps que je suis partie de mon beau pays. J’imagine que tous les expatriés l’ont déjà pensé et ont déjà eu des situations similaires à celles dont je vais vous parler. J’imagine que cela dépend aussi du pays d’adoption choisi et aussi depuis…

Les états d’esprit du vendredi : la rentrée

La rentrée !? Je vous vois déjà penser : « mais enfin Leti, tu es has been, la rentrée s’était il y a 15 jours… Eh bien non, pas chez nous. Les enfants ont repris l’école le 12 et même si j’ai déjà pu savourer une matinée calme sans enfants à la maison, j’avoue que moi…

Barcelone, un amour de 13 ans

Grace à une publication de Facebook, je me suis rendu compte que cela faisait 13 ans que j’ai choisi de vivre ici. Peut être même un peu plus quand j’y pense, car Barcelone a toujours été une destination que j’avais en tête. En 13 ans, il s’en est passé des choses. Quelques chiffres pour avoir…

Le blog reprend du service

Je reviens vers vous après quelques mois. J’ai bien sûr continué ma rubrique des états d’esprit du vendredi, mais il y a eu quelques changements dans ma vie et le manque de temps libre personnel a fait que je n’ai plus eu trop l’occasion de tapoter sur mon clavier. Et puis, je dois avouer que…