Barcelone, ville de transit

le

Barcelone est une ville de transit ? J’imagine que la réponse est positive pour beaucoup de gens. En tout cas, c’est qu’elle est une ville touristique où il fait bon vivre. C’est une destination de vacances qui plaît à beaucoup. Et pour certains, c’est aussi une ville qui donne envie de s’y installer. Elle a quelque chose de spéciale. Un je ne sais quoi qui en fascine plus d’un. Cependant, parfois, l’envie d’aller voir ailleurs ou simplement des obligations familiales font que nous devons repartir. Certains le feront avec une pointe d’excitation dans le ventre et d’autres, resteront nostalgiques de leur ancienne vie barcelonaise. Et ceux qui restent, les regarderont quitter le bord en espérant les revoir très vite. C’est aussi cela, être un expatrié : voir son monde s’écumer et se renouveler. À chaque départ, j’ai une pointe de tristesse, mais ainsi va la vie.

 

Pourquoi choisit-on Barcelone : mi casa es su casa

C’est sans mentir et sans exagérer que je dirais que Barcelone est une ville très agréable pour y construire un brin de vie(ok, je ne sais pas, si je peux encore parler de « brin de vie après 12 ans…) que cela soit comme célibataire ou en famille, elle est capable de tous nous combler. Par ses similitudes culturelles, nous nous sentons très proches d’elle. C’est un peu comme être à la maison, mais dans une atmosphère plus légère et surtout plus colorée. Plus vivante.

Même si je n’oublie pas d’où je viens, je considère cette ville comme mi casa. Celle que je me suis construite. Celle que j’ai choisie. Certains y viennent pour le travail, d’autres pour un amour ou tout simplement pour connaître une nouvelle expérience. Mais une chose est sûre, Barcelone nous inspire confiance et bien être.

 

Pourquoi part-on de Barcelone : ville de transit

Il y a plusieurs choses qui nous poussent à partir d’une ville que nous avons choisit comme deuxième maison. En effet, nous sommes tous tentés de chercher d’autres opportunités, d’autres aventures. Et puis des fois, nous avons des obligations familiales que nous ne pouvons pas mettre de côté. Sans oublier ceux qui n’ont jamais vraiment pensé adopter cette ville comme leur second foyer et qui ont besoin d’un retour aux sources. Cette semaine deux de mes amis ont décidé partir. Après plus de 10 ans d’amitié, 10 ans d’aventures, ils refont leur valise. Pour des raisons différentes, ils vont quitter cette ville. Je ne pense pas qu’ils se voyaient partir, mais voilà, les billets sont réservés. Ils ont peut-être toujours considéré Barcelone comme une ville de transit, ou du moins avec une date de prescription, mais l’échéance est arrivée.

 

Pourquoi veut-on y revenir : Barcelone a une âme

La vie d’expat, c’est aussi voir son monde évoluer. À Londres, c’était la même chose : j’ai vu bon nombre de mes amis partir. Nous organisions toujours des fêtes pour nous quitter sur un souvenir agréable. Les villes de transit comme Barcelone sont toujours des endroits que nous garderons dans nos cœurs. Cette ville a une âme. Elle fait que nous nous sentons vivant. Les gens sont agréables. En effet, la vie est conviviale et il est très facile de se sentir à l’aise. Comme à la maison ! Et certains feront tout pour y revenir, pour tenter de ne pas perdre cette connexion.

 

Ça s’en va et ça revient ?

Barcelone est une ville touristique, mais pas que… Pour des vacances où y vivre un bout de temps, on aime cette ville. Et même si des fois, on sait que cette destination ne sera que temporaire, comme un point de transit, on peut être triste que certains la quittent pour connaître d’autres aventures. Cependant, je sais que la distance n’effacera jamais des amitiés fortes. Alors, je leur souhaite bonne chance et je sais aussi qu’ils repasseront par là, car de transit, ou pas, cette ville ne peut pas être oubliée ! Au fond, nous ne pouvons que nous réjouir de ce nouveau départ.

Please follow and like us: