Les états d’esprit du vendredi : réveillon

le

Je fais mon intro, après avoir relus mon texte, et j’avoue que je n’ai pas trop la patate ce vendredi. J’ai envie de me dire : eh ben Leti, si c’est avec cette énergie que tu vas fêter le réveillon, ce n’est pas gagné… Et puis, je me suis aussi rendu compte qu’au fur et à mesure que je répondais au questionnaire des EEV, les réponses étaient plus positives… Et oui, même quand cela ne va pas, on doit voir les côtés positifs.

C’est vendredi, le jour des états d’esprit, initiative de Zenopia & The PostmanOn copie le formulaire, on le remplit, on glisse un petit mot doux sur leurs blogs respectifs avec le lien de notre article et c’est parti :

[jour Vendredi 22 décembre 2017] 

Fatigue : sans commentaire
 
Humeur : lunatique. Je suis ravie car demain, la famille arrive, mais il y a un « je ne sais quoi » qui trotte dans ma tête.
 
Estomac: café et café
 
Esprit: perturbé
 
Cond. phys. : sans commentaire. J’ai la sensation de me répéter…
 
Boulot : je vais certainement bosser pour le réveillon, mais le repas de Noël en famille se fera le 25 donc ce n’est pas trop grave. 
 
Culture: j’ai passé la semaine à rire en regardant « The ranch ». Vous connaissez ? Je vous l’accorde, les blagues ne sont très fines, cependant Ashton Kutcher et toute sa famille dégantée m’ont vraiment fait passer de bons moments. 

Et puis…

 
Avis perso : donner plus d’importance aux aspects positifs pour que les points négatifs ne soient pas aussi lourds.
 
Loulous :  comptent les jours.
 
Amitiés : un ami de Bordeaux vient passer quelques jours avec sa famille à Barcelone. Ils viennent après le réveillon et j’ai décidé de retarder mon voyage en France pour pouvoir les voir. Cela fait plus de 15 ans que nous ne nous sommes pas revus. Je ne sais pas si nous serons toujours sur la même longueur d’onde, mais je ne veux rater cela pour rien au monde. 
 
Love : est fantastique. Il est déjà en train de préparer des petites choses en cuisine pour bien recevoir la famille. La cuisine est dans un état catastrophique, mais je ne peux pas râler. Enfin si je peux… On peut toujours…
 
Penser à : demander à l’amante (surnom donné à un très bon ami de mi amor avec qui il est autorisé à découcher de temps en temps sans problème tant qu’ils reviennent avec le petit dej) si je peux dormir chez lui la veille de mon départ en France.

Msg pers : gracias por cuidar tan bien de mi.

Sorties : la semaine avant le réveillon a été « crazy ». C’est la babysitter qui était contente, d’ailleurs elle vient de me demander une augmentation : joyeux Noël…

Essentiel : famille
 
Courses : il me manque des choses, c’est sûr, mais quoi..?
 
Envie de : d’avoir plus énergie.
Bon réveillon
Bon réveillon
Bon weekend et bon réveillon à tous.
Please follow and like us: