Grossesse : les hormones en furie

La grossesse : apprendre à gérer ses hormones

Une de mes amies est enceinte, et la voir, rire, pleurer, s’émerveiller, s’énerver, dans la même journée, me rappelle que durant la grossesse, notre corps n’est pas le seul à se métamorphoser : nous subissons des changements d’humeurs assez impressionnants. Nous avons les hormones en furie.

Je me souviens encore des miens… Pauvre de moi et pauvre mi amor. Il en a bavé ou du moins, il en a pris pour son grade, mais nous nous sommes tout pardonnés  🙂 Pour ceux et celles qui n’ont aucune idée de ce dont je parle : c’est comme avoir les règles tous les jours avec en plus une sensation d’injustice…

Voilà ce qui a marché pour moi, dans mon couple, même si cela ne m’a pas empêché de sentir ce tourbillon de sentiments :

 

Grossesse 7 mois de jumeaux

Grossesse 7 mois de jumeaux

 

Ne rien dire sur le chaud

Prendre toujours le temps de bien écouter ce que dit réellement l’autre et ne pas faire une traduction adaptée. Ceci est mon premier conseil et il a été pour moi primordial. Lorsque mi amor sortait boire une bière avec ses collègues après le boulot au lieu de venir voir si je ne manquais de rien, je me sentais tellement délaissée… Je pensais que moi aussi, j’aurais voulu rentrer à ne pas d´heure et ( si je n’avais pas envie de vomir constamment) j’aurais moi aussi prit du plaisir à m’éclater avec les copines. Je me sentais tellement frustrée et fatiguée. Ce n’est pas toujours drôle, même si je dois bien reconnaitre que ma grossesse jumelaire a quand même été assez sympa, je ne peux pas trop me plaindre… Bref, revenons à nos moutons, et bien, au lieu de lui faire sentir au téléphone que j’aurais préféré qu’il rentre, je lui souhaitais une bonne soirée et en raccrochant la communication, je prenais mon carnet et mon crayon et je lui faisais passer un sale quart d´heure. Et bien souvent au réveil, je me rendais compte que j’avais aussi exagéré et je savais que la prochaine fois, je me sentirais beaucoup plus à l’aise de lui demander de ne pas trop tarder, car je voulais passer un moment avec lui. Bien trop souvent, les hommes ne se rendent pas compte de ce qui se passe dans notre corps et dans nos hormones ( qu’on soit enceinte ou non d’ailleurs ! ).

 

Respirer

Toujours se dire que si on réagit comme ça, c’est à cause des hormones. Ce n’est pas facile, mais au fond, nous savons que nous sommes à fleur de peau et que nos réactions peuvent être disproportionnées. Certaines de mes amies ont fait du yoga pour femme enceinte et en plus de trouver du réconfort en se sentant active, elles ont gagné en flexibilité, et ce dernier point n’est pas négligeable pour le grand jour…

 

Se faire chouchouter pour se sentir belle

Coiffeur, massage, bon resto avec les copines, pédicure. Je suis peut-être ( ou même certainement ) facile à combler, mais pour moi, cela marche. Si je me sens bien dans mes pompes, je prends tout plus facilement au second degré et donc évite beaucoup de confrontations inutiles. En plus pour celles qui n’ont pas encore d’esthéticienne, par honte ou autre raison, il vaut mieux se mettre en recherche d’une assez vite, car à la fin, croyez-moi, si vous ne voulez pas demander à une amie de s’y coller, vous allez en avoir besoin. En effet, le futur papa, même s’il a donné son feu vert au début, il y a de grandes chances pour qu’il y aille à reculons et vous ne vous sentirez pas à l’aise. Et puis, vous n’aurez peut-être pas envie de lui laisser la responsabilité de la taille du maillot ou de celle des ongles des pieds, non…?

 

Parler avec les amies qui sont déjà passées par là

Ceci est fondamental. Ces amies bienveillantes, ne mettront pas de l’huile sur le feu, au contraire, elles nous expliquerons qu’en plus d’avoir à gérer nos propres hormones, nous avons aussi à gérer les nouvelles, celles que contiennent notre placenta et que tout ça, ça ne se fait pas en un jour, et qu’il vaut mieux relativiser si l’on ne veut pas passer notre grossesse tendue comme un string.

Durant la grossesse, le couple doit être un allié

Durant la grossesse, le couple doit être un allié

Durant la grossesse, patience est le mot-clé, comme dans beaucoup de nouvelles situations auxquelles nous seront confrontées en tant que jeune maman. Il est normal de subir ce chamboulement de sensations, il faut juste le savoir pour pouvoir mieux le contrôler, car au fond, c’est nous qui le subissons ( et le mari ) 🙂 qui n’est pas l’ennemi, sinon le compagnon de ce beau voyage.

La grossesse est une expérience différente pour nous toutes. Et vous, vous avez connu cette sensation ?

Please follow and like us:
leti
contact@amicalementvotresite.com
  • Alina

    Ton article m’a fait rappeler de bons moments et de moins bons que j’ai passé lors de ma grossesse, c’est presque loin maintenant pour moi mais les sensations reviennent facilement à l’évocation du sujet !
    Au niveau des amies, il faut dire que je n’en avais pas autour de moi qui avaient l’expérience de la grossesse, autant dire que j’ai fait l’impasse sur ce propos, mais on comble autrement…

    • leti

      Oui, moi je les ai rencontré quand les loulous étaient déjà là mais cela quand même aider a comprendre pourquoi je réagissais comme tel.