Les états d’esprit du vendredi : drôle de voisine

Il semblerait que j’ai du mouron à me faire avec une voisine, qui est aussi une des mamans de l’école ! Nous avons eu une petite altération, enfin, un peu plus pour être honnête, mais je ne sais pas encore à quoi je me confronte. Je pense que cela risque de finir par une déclaration à la police… donc oui, cela explique que je commence à me faire de la bile, surtout quand je pense que dans moins de deux heures, je risque me la croiser à l’école.

Aujourd’hui, c’est vendredi, rendez-vous hebdomadaire instauré par Zénopia et The Postman. Pour participer, rien de plus simple, il te suffit de recopier le formulaire ci-dessous, le remplir en pensant bien à noter l’heure de début et de fin. Ensuite, tu laisses un petit commentaire sur les blogs respectifs des deux instigateurs et le lien vers ton article.

[jour vendredi 15 fevrier 2019]
Heure de début : 14h35

Fatigue : ça va.

Humeur : je ne sais pas trop quoi répondre…

Estomac : pizza.

Cond. phys. : je suis un peu molle… et dans tous les sens hahahah

Culture : je n’ai pas eu de temps cette semaine.

 Boulot : ma voisine sait où je bosse et je sais qu’elle peut débarquer à n’importe quel moment. Il semble qu’elle soit déjà passée aujourd’hui, mais elle ne savait pas que le vendredi est un de mes jours libres.

Et puis… 

Penser à : ranger la maison.

Avis perso : il faut savoir ne pas toujours dire tout haut ce que l’on pense tout bas.

Msg perso 1 : on se voit demain.

Msg perso 2 : on s’en fout que tu n’aimes pas la saint valentin, ce n’est pas toi le protagoniste, sinon la valentine…

Loulous : aiment beaucoup leurs déguisements. Franchement, j’assure avec celui du yeti !

Amitié : certains sont en route !

Love : m’a offert un joli bouquet pour la saint valentin.

Divers : cette voisine dont je vous parle dans l’intro, passe tous les jours devant mon boulot à la même heure. Heure à laquelle je prends mon café et fume ma clope avec ma collègue avant le début du service. Tous les jours, nous avons droit à des petites insultes, pas bien méchantes, mais je fais toujours comme si je n’entendais pas, car je sais que cette femme a des problèmes psychologiques. Mais hier, j’ai bien cru que j’allais craquer et je pense que j’aurai pu lui en coller une. Heureusement, j’ai pris sur moi, mais l’histoire ne se termine pas là. J’attends de voir comment vont évoluer les choses…

Courses : légumes et fruits.

Sortie : dimanche au théâtre avec les loulous et une amie.

Essentiel : se sentir bien

Envie de : voir arriver les amis du Pérou !

Heure de fin : 15h13

Please follow and like us: