Nina en moi : le grand jour est arrivé

Je ne sais pas si vous l’attendez avec autant d’impatience que moi (aller, dites moi oui, même si ce n’est que pour me faire plaisir… ?), mais le grand jour est arrivé. Je vous parle de mon livre : « Nina en moi ».

Plusieurs mois en arrière, j’ai envoyé mon manuscrit et j’ai eu la chance de recevoir des réponses positives. On l’a lu ! On a aimé et on m’a même proposé de le publier. J’ai eu comme qui dirait, le cul bordé de nouilles. Ne me demandez pas d’où vient cette expression, car je ne sais pas (bon d’accord, je vais aller voir…).

 

Tadam….

Je suis ravie de vous annoncer que Nina voir le jour !

Enfin, « voir le jour » n’est pas vraiment ce que j’aurais dû dire, car elle est née un peu avant… D’abord dans ma tête et puis, en brouillon.

Passant de l’Espagnol au Français. En effet, je l’ai d’abord écrit en Espagnol, et par la suite, traduit au Français. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?!

Passant de main en main. Je voulais être sûre que je n’étais pas en train de faire du n’importe quoi, et surtout, je voulais être certaine de recevoir des avis positifs. Et bien oui, si même tes amies pensent que ton style ou ton histoire pu, c’est que c’est du gros caca. Au lieu de ça, je n’ai eu que des encouragements. Et comme dans tous mes projets personnels, j’ai voulu faire participer tous mes amis et les gens que j’aime.

Alors, une des choses que je peux dire et avec fierté est que d’une, j’ai écrit un livre qui va être publié, et qu’en plus j’ai pris un pied incroyable à l’écrire, et de deux, ce premier, car j’espère bien qu’il y aura un second, c’est un projet très spécial pour moi. Oui, j’ai impliqué beaucoup de gens que j’aime. S’ils ne m’ont pas aidé dans les différentes étapes de l’élaboration de Nina, ils sont presque tous présents dans mes personnages. En effet, les personnages ont tous quelque chose, même si parfois qu’un détail, que mes amis m’ont inspiré. Les conversations du livre sont celles que je pourrais avoir avec mes amis. Les thèmes abordés me sont très personnels. Il ne s’agit pas d’une autobiographie, mais ma source d’inspiration vient de ce que j’ai connu ou ce que j’ai vu. Avec bien sûr, une dose non-négligeable d’imagination et un soupçon (à la Maïté) d’humour !

Je suis tellement fière de vous présenter la couverture, que je vais vous la dévoiler, là, tout de suite….

Nina en moi
Nina en moi

Tadam… « Nina en moi »

Regarder moi ça, et dites moi en face, que cela ne vous donne pas envie de le lire et de l’acheter …?!

Ps : je viens de googleler l’expression : « avoir le cul bordé de nouilles » et ce n’est pas franchement clair… mais bon, revenons en à nos moutons : « Nina en moi ». Je vous ai parlé plusieurs fois (peut-être trop…) du résumé, de la difficulté à me décider pour la couverture, de mes peurs comme écrivain, mais voilà, « Nina en moi » est là ! Encore toute chaude, sortie de l’éditorial ! Prête à être dévoré !

Vous aimez la couverture de « Nina en moi » ?

 

Si cela vous intéresse… c’est ici ! 

Il est en vente sur notre site (https://www.lysbleueditions.com/produit/nina-en-moi/) et vous pouvez avoir une remise de 5%  en utilisant le code LLB5.

 

 

Please follow and like us: