Nos relations… pour la vie ou éphémères ?

Nos relations avec nos êtres chers changent. Dans un livre que je suis en train de lire, je suis tombée sur une phrase, une question que je me suis très souvent posée : comment peut-on se sentir si éloignée de quelqu’un que nous avons tant aimé dans le passé ? Comment d’un coup, une personne qui a fait partie de notre vie, avec qui nous partagions autant, peut-elle, néanmoins, se transformer en ennemi ou en inconnu pour nous ?

 

le temps nous le dira

Ceci peut arriver avec un ancien partenaire, mais également avec un ami, ou un membre de sa propre famille. Ici, je ne parle pas de cas extrêmes bien sûr, il n’y a pas de règles prédéfinies. Ce sont de simples constatations sur nos relations, ceux qui nous rattachent à la vie…

 

 

les anciennes relations amoureuses

Qui n’a jamais cru en l’amour éternel avec l’homme avec qui nous partagions ( ou croyions partager) tout ? Et du jour au lendemain, à cause d’un laissé aller, d’un mensonge, d’une déception ou d’une succession de simples malentendus, cette personne devient méprisable ou méprisée. La chute est certainement plus brutale, car nous tombons de haut. Les personnes que nous aimons le plus sont plus susceptibles de nous blesser profondément. Parfois, seul le souvenir de l’ancien Éden est insupportable et nous préférons ne plus avoir à repenser à lui.

 

L’amitié pour la vie ? 

Certaines personnes sont capables de nous lire comme dans un livre ouvert. Elles nous voient arriver avec nos gros sabots même quand nous pensions nous déplacer à pas de loup. Nous savons qu’elles seront toujours là pour les grands moments de sa vie. Certains seront les parrains de nos enfants, d’autres les témoins de notre mariage. Ce sont des personnes que le hasard à mis sur notre chemin et avec qui, allez savoir pourquoi, on se sent plus proche qu’avec un membre de sa propre famille. Et pourtant rien n’est immuable. Même les plus belles amitiés peuvent s’ébranler. Tout est une question de moment, de tranches de vie. Il ne faut pas trop attendre d’un ami, sinon le laisser libre de nous donner spontanément et avec envie, son temps, ses idées, ses critiques, ses conseils, son écoute.

 

Les relations familiales

Étant enfant, nous partageons des souvenirs inoubliables entre frères et sœurs, avec ses tantes et oncles, cousins, amis de la famille qui deviennent si familiers que l’on appelle « tontons » durant des années, et puis d’un coup… Le temps passe. Nous changeons et nous construisons notre propre cercle. Nous aimons. Et puis, nous voyageons et nous formons notre propre « cocon ». Nos relations changent et un jour, nous réalisons que nous n’avons pas créé de nouveaux souvenirs, que le peu de fois où nous nous voyons, le temps passe trop vite pour pouvoir faire de réels échanges. Il ne reste qu’une sensation de familier. Cependant, nous savons que nous devons réapprendre à nous connaître. Comment avons-nous pu tant s’éloigner sans même s’en rendre compte ?

 

 

Les êtres que nous aimons le plus, peuvent devenir des ennemis ou des étrangers à un autre moment de notre vie. Intentionnellement ou involontairement, nous perdons de vue certains proches. Nous les substituons, sans nous rendre compte. Cependant, nous mettrons plus de temps, à chaque fois, pour se confier et avoir confiance en eux.

Si seulement nous pouvions revenir en arrière en ayant la perspective du présent… Mais ce n’est pas le cas, alors il vaut mieux accepter l’éloignement sans colère ni critique et surtout sans blesser. Rien n’est irréversible dans les relations humaines. De nouveaux souvenirs peuvent se créer et des liens peuvent se reformer.

Please follow and like us: