On oublie : #2 pourquoi on ne peut pas tout dire

le

Comme je vous le disais la dernière fois, les mamans découvrent les non-dits petit à petit. Au fur et à mesure que nous rencontrons les difficultés, on se rend compte qu’il y a plein de choses dont personne ne nous a parlé, ou du moins que l’on ne nous a pas tout dit. Concernant l’accouchement, on m’avait mentionné des choses pas très agréables… que j’ai pu confirmer (à mon grand désarroi), mais pas tout. Alors, je vous le dis tout de suite, je ne suis pas là (ou du moins pas aujourd’hui) pour vous les révéler ! Et bien oui, ce serait trop simple (et peut-être un peu cracra), mais je me suis posée la question du pourquoi. Oui, pourquoi existe t-il encore des non-dits concernant tout le processus de la grossesse, de l’accouchement et de l’après ( tu sais ce moment où ta vie bascule et ne sera plus jamais la même…? ) J’ai déjà parlé d’une des raisons ici …. où je vous parle tout simplement du fait que s’il n’y avait plus ces fichus non-dits, nous risquerions une baisse démographique trop importante… (peut-être que cela réglerait le problème de la Chine…), mais aujourd’hui, je veux vous parler d’une autre chose, une autre raison qui justifie ces non-dits : on oublie !

 

On oublie 

Oui, cela parait impossible, mais c’est tellement vrai.

On oublie, que durant 24 heures pour les femmes qui ont de la chance et 42 pour celles comme moi… où l’on ne dort pas, on ne mange pas, on se tord de douleur, on stress, on ressemble à rien et on sent la transpiration. Sans oublier que l’on se sent un peu coupable de ne pas dilater assez vite ! Allez fais un effort quoi ! Seulement 1 centimètre en 3 heures, t’abuse un peu là ! Un petit touché histoire de te détendre ?

Et bien oui, c’est vrai ! On oublie !

Lorsque ma seule amie maman de l’époque (avec le temps, j’ai compris que je devais en avoir plusieurs…) me l’a dit, je dois reconnaître qu’au début, je ne l’ai pas cru ! Je lui ai dit que je ne pourrais jamais oublier et j’ai repensé à la promesse que j’avais faite, lors de l’accouchement, à mi Amor : « Jamais plus! »

Et puis, le temps passe

Et après quelques mois, j’ai commencé à penser que finalement ce n’était pas si grave si tout le personnel de l’hôpital incluant docteurs, infirmières, sages femmes, ….stagiaires, balayeurs, m’avaient vu le derrière. Après tout, il faut bien qu’ils apprennent ! Et puis ce n’était pas de leur faute, si à cause de la crise économique les procédures ont changé et qu’ils devaient attendre plus de 40 heures avant de prendre une décision. Après tout, ils devaient aussi me donner une chance de faire le travail par moi-même ! Vous n’êtes pas d’accord ?

On sent là que je ne suis plus du tout en colère non ? Et bien, imagine mon état de quand je venais juste d’accoucher ????

Et quand, mi amor, à entendu la fameuse phrase des amis :  » tu imagines, si la prochaine fois, tu as encore des jumeaux ?  » et que ma réponse ironique fut : « au moins nous avons déjà tout le matos », alors là, mi Amor a fait une drôle de tête. Il m’a demandé d’une petite voix : « et tu envisages de reprendre la pilule ou c’est encore un peu trop tôt ? »

C’est un peu trop tôt de 10 ans encore ! lui ai-je répondu.

Il a filé s’informer auprès de l’ami universel et le monsieur Google, lui a donné la liste des options. En me les lisant, il m’a bien regardé et il a opté lui-même pour la vasectomie. Je crois que les conversations des amies l’ont motivé à prendre la bonne décision.

Ou peut-être qu’il a simplement eu peur que j’oublie totalement et que je remette ça !

 

Rassurez-vous

Alors future maman, n’ayez crainte. Oui, l’accouchement risque ( je tente de mettre les formes) d’être douloureux. Cela va même être probablement, être l’épreuve la plus difficile, pénible et douloureuse (un peu d’honnêteté quand même), mais rassurez-vous, car on oublie ! Et même si vous allez y mettre du temps, vous arriverez à comprendre et surtout à ressentir le vrai sens des mots : « c’est le plus beau jour de ma vie » lorsque l’on fait référence au jour où l’on voit son (ou ses) bébé(s) pour la première fois !

 

Please follow and like us: