Réduire le sucre aux enfants

Pour celles qui ne me connaissent pas encore… J’annonce la couleur : je suis loin d’être bio, anti gluten, anti sucre et maniaque en tout genre de l’anti- no-naturel… Rien que le vocabulaire que j’utilise pour décrire le concept doit-vous le laisser entendre.

Cependant, je ne cesse de voir sous mes yeux des articles, des publicités qui me poussent à m’interroger sur certaines choses. Il était temps, allez-vous me dire ! 

Mais comme on dit chez moi : poc a poc!

Captura de pantalla 2017-06-13 a las 14.10.41

source

J’ai juste fait une liste de ce que je donnais à mes fils pour manger et là, je me suis remise en question. Effectivement, ils sont nourris à base de produits laitiers variés, de viande, poisson, œufs (C’est sûr qu’ils ne manquent pas de protéines…) et de cochonneries en tout genre.

Pour ma défense, l’école donne très peu de protéines animales par choix des parents, ce que j’accepte totalement. Le menu doit plaire à la majorité, et donc du coup, je me déculpabilisais en pensant que les légumes et les fruits étant mangés à la cantine, je pouvais leur donner ce qu’ils aimaient à la maison.

Ne faites pas s’il vous plaît les gros yeux… Je leur donne aussi des légumes et fruits… mais la variété n’est pas très grande, surtout avec un de mes jumeaux qui a du mal à les apprécier  à part si je lui fais en purée, camouflé dans une omelette ou en compote. Mais ce n’est jamais la fête des légumes à la maison !

Jusque-là, je me disais qu’avec les 8 000 calories par jour qu’ils brûlaient ce n’était pas si grave s’ils avaient du sucre. Pour ( presque ) 4 ans, ils sont bien grands et loin d’être gros. Je ne voyais pas les autres dangers tels que les caries, le manque nutritionnel et surtout (pour moi) des problèmes les menant à des troubles du comportement alimentaire. 

Pour les caries, je me disais : ok, mais ce sont des dents de lait et regarde, j’ai 36 ans, et j’en ai jamais eu… Cela dépend de l’hygiène buccale et surtout d’avoir hérité d’une bonne salive bien acide !

Le manque nutritionnel : j’avoue que c’est ce qui me préoccupe surtout pour un des deux loulous. L’autre qu’il mange du sucre ou pas, fini son assiette à table, et picore même dans la mienne.

Le dernier point cité est celui qui m’a fait me bouger le popotin : je ne veux surtout pas qu’ils aient plus tard des problèmes de poids, car leur mère leur a donné de mauvaises habitudes alimentaires. Je sais que ce ne devrait pas être le plus important, mais j’ai moi-même souffert de ça… Et je ne veux pas qu’ils y passent.

J’ai enfin compris que les bonnes habitudes, c’est maintenant qu’il faut les donner !

Et puis sur cette liste, un point m’échappe, qui est égoïstement important : quand ils sont dopés de sucre, ils courent partout. Alors déjà que mes loulous sont deux bonhommes qui ne tiennent pas en place…

Bon oui, je sais, je crains ! Mais ayez espoir, je suis en train de changer tout cela. Je leur réserve des moments où ils ont droit à des petites douceurs, mais je fais le plein de fruits et légumes dans le frigo, que je leur propose à chaque fois qu’ils mentionnent le mot magique de “gâteaux” et ça marche… Encore une fois pour tous les changements avec un enfant, c’est vraiment la mère qui se stresse à savoir si la phase d’adaptation ne va pas être trop traumatisante. Ils ont même adopté des nouveaux fruits qu’ils ne mangeaient pas avant. C’est une victoire. 

Prochaine étape, me mettre à la pâtisserie… Ce n’est pas gagné, mais je vais tenter. Je ne veux pas les priver de sucre, je veux juste que cela soit plus contrôlé et que ces aliments soient plus saints. Ils restent des enfants !

Please, si vous avez des recettes (Super mais alors super simples… Je ne suis vraiment pas douée pour la pâtisserie…) envoyez-moi tout ça.

Please follow and like us:
leti
contact@amicalementvotresite.com
  • Anael Blog

    On est passé par ce changement : ça c’est fait progressivement et sans brusquer d’un coup leur habitude alimentaire. Et 1 ans et demi plus tard, nos enfants mangent plus de légumes et de fruits, reconnaissent quand un biscuit est « trop sucré » (en gros, plein d’édulcorant et autres trucs sympas), sont beaucoup moins excités et plus enclin à goûter de nouveaux aliments. Mais, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain : nous aussi, en tant qu’adultes, nous devions passer par notre propre phase d’apprentissage 😉 Par contre, nous ne sommes pas dans l’extrême : nous ne sommes pas à 100% « interdit » aux sucres rapides, ni végétalien, ni végétarien, ni des accrocs aux boissons sucrées à tous les repas, ni des mangeurs de viande à chaque repas etc… (les extrêmes dans les deux sens ^^). On cherche simplement un équilibre, on essaie de le maintenir et quand nous sommes prêts, nous passons à l’étape supérieure 😉

    • cela me rassure d’apprendre que ce n’est pas trop tard… 🙂 cette semaine, ils ont gouté 3 nouveaux fruits et deux ont bien été accepté….cela commence!

  • Je suis à deux doigts de me lancer dans une semaine sans sucre ajouté pour en mesurer le réel avantage et manque aussi pcq je suis sûre qu’on est nous aussi drogué au sucre et c est important d’en réduire les effets toxiques à nos enfants. Bonne initiative de ta part, j’espère trouver bientôt des tests de recettes sympas ici!!

    • j’ai vu il y a quelques semaines un reportage d’un adulte (je crois hollandais) qui a fait le test durant un mois, et il disait que la première semaine était très mais alors très difficile, car en plus d’avoir faim, il était de mauvaise humeur. Par contre à partir de la deuxième semaine, son corps s’habitue… bon courage et tiens moi au courant

  • Tu as raison il faut faire attention dès maintenant !

  • Je comprends tout à fait ta démarche . il y a beaucoup trop de sucre dans les produits proposés comme les céréales soda ou les gâteaux industrielles. Le mieux est de favoriser les fruits et les pâtisseries maison afin de mieux « contrôler » l’apport en sucre. Apres, bien sûr, on peut aussi leur faire un petit plaisir car ils restent tut de même des enfants mais autant leur donner de bonnes habitudes alimentaires dès petit.

  • Bonjour, depuis quelques mois, je fais des gâteaux savoureux mais sans sucre ou autres aliments néfastes, pour des amis qui adorent les gâteaux dont un a du diabète, moi aussi j’en mange ça marche aussi pour les jeunes et les enfants … recherche « gâteau du dimanche » sur mon blog