Même si j'aime toutes les saisons,  l'été est sans doute celle que je préfère... J’adore l’été pour tout ce qu’il représente.

    Cette année, encore plus que toutes les autres, j’ai été très impatiente de voir arriver ces journées de chaleur où l’on commence enfin à sentir que les vacances approchent. Je sais que je ne peux pas réellement me plaindre, car je vis à Barcelone et question froid, il y a pire... Je ne sais pas si c’est parce que je me suis trop acclimatée aux températures d’ici ou si simplement l’hiver a été plus persistant cette année, mais je suis heureuse d’avoir enfin ôté ma couette. Toutes les saisons sont magiques, cependant l’été à un quelque chose en plus.

Étendue sur mon lit et prête pour dormir, le lendemain de la Saint Juan, je regarde ma porte-fenêtre ouverte et je pense à mon amie G qui la veille, avait subi un cambriolage en journée. Elle s’était rendu compte des dégâts le soir en rentrant du travail. Je tentais de penser à ce qu’elle avait dû ressentir en voyant son appartement en vrac : angoisse qu’il y ait encore quelqu’un ? Peur d’avoir perdu des objets de valeur ? Stressée de ne plus posséder certains souvenirs offerts ? Colère d’être dans cette situation ? .... Ceci n’était que supposition, car je ne l’avais pas vu et ses explications s’étaient limitées à des messages. Je regarde de nouveaux mes fenêtres ouvertes et décide que ce soir, je ne les fermerais pas : ayant 5 invités à la maison qui occupent toutes les pièces plus ma chambre et celles de loulous, je me dis : dors tranquille, tu ne risques rien...  J’aurais dû écouter ma petite voix intérieure qui me disait de fermer cette satanée fenêtre !

Le Bruit : appeler moi râleuse si cela vous chante, mais je ne trouve pas normal que la ville ait décidé que le passage des poubelles se fasse à 2h du mat. Non sérieusement, on entend beaucoup de critiques concernant les touristes en masse et le bruit que cette foule en général (sans être de mauvaise langue) anglais-parlant, produit, mais on oublie trop facilement que certaine petite chose de la ville elle-même pourrait être différente.

 

Les États d'esprit du vendredi

Rendez-vous hebdomadaire instauré par Zénopia et The Postman. Pour participer, rien de plus simple, il te suffit de recopier le formulaire ci-dessous, le remplir en pensant bien à noter l’heure de début et de fin. Ensuite, tu laisses un petit commentaire sur les blogs respectifs des deux instigateurs et le lien vers ton article.