Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire ?

Comme tout le monde, j’ai des amis qui ont des goûts et des réactions différents aux miens. Et comme tout le monde, j’ai mes opinions. Lorsque je pense que les choix de mes amis ne sont pas les bons, devrais-je dire les mots qui risquent de fâcher ? Ou dois-je plutôt garder mes opinions pour moi ? En ce moment, je me pose la question suivante : toutes les vérités sont-elles bonnes à dire ? Comme toujours, je tente toujours de décortiquer tout et cette dernière question, me pousse à analyser les différentes situations et à m’en poser une autre qui au fond est la plus importante : et si c’était moi, est ce que j’aimerais qu’une amie me dise mes 4 vérités ?

Nous sommes tous différents

Ceci est bien plus qu’une phrase banale. Nous ne pouvons pas comprendre, accepter et finalement aimer une personne si nous ne prenons pas conscience que nous sommes tous différents et qu’il est normal que nos choix le soient. Nous ne pouvons pas considérer un comportement comme étant mauvais juste parce que nous aurions fait autrement. Même si nous partageons beaucoup de points en commun avec nos amis, ce qui fait que cette relation soit spéciale est notre différence et comment nous nous relationons malgré tout. Ce mélange de différences et de similitudes font que cette relation soit si spéciale.

Des sujets qui fâchent

En connaissant mieux une personne, nous savons qu’il y a des limites à ne pas franchir? Nous savons jusqu’où nous pouvons aller avec chaque personne qui nous entoure de près. Nous-même savons qu’il y a certains mots que nous n’accepterons jamais d’entendre même d’une personne qui nous aime. Certaines frontières ne peuvent être bafouées.

En mode subtil

Même si nous arrivons à garder nos opinions pour nous, il y a quand même le risque que l’ami(e) en question, vous demande votre opinion. Et là, vous n’allez quand même pas lui mentir en (pleine) face. Elle vous connait. Elle va vite s’en rendre compte. La subtilité marche très bien dans ce cas-là. Il faut prendre sur soi et arriver à lui dire ce que l’on pense sans pour autant lui rentrer dedans.

être une bonne amie est au fond un rôle de mère

Il faut laisser les gens faire leur propre erreur? Ils doivent s’en rendre compte par eux-même. Car au fond, même si nous pensons que leurs choix ne sont pas les plus appropriés, il s’agit de leurs erreurs, de leurs histoires et de leur vie. Qui sommes-nous pour imposer nos opinions ? Cependant, avec subtilité et bienveillance, nous pouvons juste tenter de leur exposer différentes options.

Et vous, êtes-vous du genre à dire ce que vous pensez ?

Cette question n’est pas anodine. En effet, les personnes qui répondront par le oui, sont certainement des personnes franches et déterminées qui considèrent que garder son opinion est un mensonge par omission. Et ceux qui seront hésitants seront ceux qui vont d’abord analyser la situation et qui prendront en considération le : à qui (selon le grade d’intimité), à propos de (selon le thème abordé) et si elle-même aimerait être confrontée à cette vérité.

Alors, de quelle bande êtes-vous ?

Please follow and like us: