Revoir un ami après 15 ans, un festival d’émotions

le

Revoir un ami après plus de 15 ans, nous met toujours dans tous nos états. Ben oui, parce que si nous n’étions pas enchantés de le revoir, nous n’aurions pas répondu à l’invitation… L’idée de revoir une personne qui a marqué une période de notre vie, nous rend nerveux et à la fois curieux. Nerveux de son regard sur nous. Curieux de savoir ce qu’il est devenu. Et puis, nous repensons à la personne qu’il était, que nous étions, à notre relation telle qu’elle était. Une foule de souvenirs refont surfasse. C’est un festival d’émotions.

 

Nostalgie

Lorsque je nous revois 15 ans en arrière, je nous revois sur les bancs de l’école en train de tenter de ne pas nous endormir aux cours de philo. Nous passions notre temps à rire, à nous moquer de nous-même, à discuter, à danser. Nos vies étaient bien différentes à l’époque. Nous n’avions aucun bagage, aucune réelle responsabilité. En tant que très bon amis, nous fréquentions les mêmes endroits préférés, les mêmes cafés, les mêmes vies. Nous nous connaissions par cœur. Et puis, nous partagions les mêmes idées ou du moins nous connaissions nos différences, les points de désaccord et nous étions sur la même longueur d’onde. Des amis, quoi !

 

Mélancolie

Et oui, le temps passe. Ceci n’est une surprise pour personne. Il n’y a pas très longtemps, je me posais la question de comment des personnes proches pouvaient disparaître de nos vies, sans que nous nous en rendions compte. Et pourtant, cela nous arrive tous. Nous avons un noyau familial, d’amis qui varient avec le temps. Les changements font que des personnes chères disparaissent de nos vies. Certains sortent et d’autre rentrent. Ainsi va la vie. C’est à nous de faire en sorte d’être entouré des bonnes personnes.

 

Curiosité

Qu’est t’il devenu ?

Je suis en effet, très curieuse de savoir ce que ce jeune homme est devenu. Nos dernières conversations par messages ou mails m’ont, bien sûr, appris certaines choses, mais ce ne sont que les grandes lignes. Je ne sais pas comment il a rencontré sa femme (à qui j’ai intérêt de plaire, il faut toujours faire bonne impression à la femme d’un ami), ni comment ils sont en tant que couple. Je n’ai aucune idée de sa vie de tous les jours, comme je la connaissais si bien. Et donc oui, j’ai envie de le redécouvrir, de savoir en quel homme et en quel papa il s’est transformé.

Qu’elle sera sa réaction ?

Telle une adolescente qui ne sait pas si après un premier baiser, elle doit le lendemain, l’embrasser ou lui faire un geste de la main, je me pose la question de quel va être notre premier contact physique. Me connaissant, je sais que je vais lui ouvrir les bras pour pouvoir mieux le serrer dans les miens, mais oui, je me pose la question. 

 

Nervosité

Autant je suis curieuse de le revoir, autant je sais que lui aussi va faire la comparaison avec la Leti d’il y a 15 ans. Même si je sais que le physique n’est plus aussi important que lorsque nous étions plus jeunes, je n’ai pas envie qu’il pense que j’ai pris un gros coup de vieux. Qui ne rêve pas d’entendre un : « waouh tu n’as pas changé »? 

Et s’il ne s’agissait que de physique… mais je suis aussi un peu inquiète car je crains qu’il ne me trouve plus aussi rigolote qu’avant. Et oui, depuis que je suis maman, ma vie est moins passionnante. Mes anecdotes ne sont plus aussi amusantes. 

Et sa femme… Les premières impressions sont importantes et je sais qu’au premier abord, la mienne avec les femmes n’est pas bonne. Et lorsque nous connaissons la femme d’un ami, il est important de marquer des points. C’est comme quand tu rencontres pour la première fois les beaux-parents…

amitié, un festival d'émotions
amitié, un festival d’émotions

Émoustillé 

Il n’y a aucune connotation sexuelle ici. En effet, je me réfère à la bonne humeur qui m’envahi à l’idée de revoir un vieil ami. Oui, tous les souvenirs qui me sont revenus depuis que je sais que nous allons nous revoir, me rendent joyeuse. En écrivant ces mots d’autres anecdotes resurgissent et un sourire se dessine sur mon visage. J’imagine que lorsque nous allons nous revoir, je ressentirai la même chose.    

 

Un festival d’émotions

Et oui, l’idée de revoir un vieil ami, peut produire de nombreuses sensations. J’imagine qu’un homme se poserait beaucoup moins de questions, mais je ne peux pas m’en empêcher. Je ressens toujours les choses de manière très forte. Ceci, pour certaines personnes pourrait être difficile à gérer, mais on ne se refait pas… L’important est que je vivrais pleinement cette rencontre et que je suis enthousiaste de pouvoir le revoir. Et puis, je suis certaine qu’une fois que je serais en face de lui, ce sera comme si nous ne nous étions quittés la semaine dernière.

 

Et vous ? Avez-vous eu l’occasion de recroiser des vieux amis ? Aviez-vous ressenti ce genre d’émotion ou je suis la seule  me prendre la tête ?

 

 

 

 

 

 

 

Please follow and like us: