Les faux positifs au test du coronavirus existent-ils ?

Les faux positifs au test du coronavirus existent-ils ? Voilà la question que je me pose quand je prends de la perspective sur ce qui m’est arrivé. En effet, alors que je vais me faire tester par pur protocole pour une prochaine opération bénigne, je reçois une information surprenante : je suis positive au covid ! J’ai le coronavirus. Mais qu’en est-il réellement ?

Mon témoignage

Bien sûr, la première chose à laquelle je pense est informer toutes les personnes qui auraient pu le choper à mon contact. Je pense surtout à mes parents qui en plus d’être âgés ont des problèmes cardiaques et autres soucis qui en général se combinent très mal avec cette dernière maladie. Je les appelle pour les informer de la situation et les invite à se faire tester. Bien évidemment, je conseille aux six autres personnes qui vivent sous le même toit d’en faire autant.

Au début, je ne mets pas en doute l’information donnée par le laboratoire. Je me félicite juste d’avoir autant de chance? Après tout, à part des maux de tête, je ne remarque rien d’alarmant dans mon corps. Je clame à tue-tête, que je dois être en bonne santé et avoir un bon métabolisme, car je ne sens vraiment rien. Et puis, je plaisante même en disant que mes petits apéros quotidiens me font plus de bien que de mal.

Et puis… Faux positifs ? ou faux positifs !

Mes maux de tête persistent. Je suis migraineuse depuis déjà très longtemps. J’ai l’habitude d’avoir des épisodes de 3 jours où je dois m’isoler un peu. Mais là, c’est différent. Oui, je n’ai que mal à la tête. Il ne s’agit pas de migraines. Encore une fois, je me réjouis, car pour une migraineuse, avoir juste mal à la tête me fait de belles jambes. Le stress monte un peu quand je sais que tous les membres de ma famille sont sur le point d’avoir les résultats et je commence même à sentir un léger poids sur la poitrine. Je pense à ce moment-là que finalement, il est possible que je développe les symptômes.

Cependant, je trouve étrange que nous soyons tous les 7 à être asymptomatique, à part une qui a une « prétendue » rhino. Prétendue, car elle n’est pas allée voir le médecin de famille pour avoir confirmation. Alors vrai ou faux positifs ?

Les résultats tombent : toute la famille est négative !

Comment je peux être la seule à avoir été positive ? Je peux comprendre pour mon frère et ma belle-sœur, avec qui je ne passe pas la journée à me bécoter, mais qu’en est-il de mon mari ? Nous n’avons pas fait chambre à part. Etant persuader que si je l’avais, il l’avait aussi, nous n’avons pas respecté les gestes barrières… Alors ça, c’est un mystère ! D’un coup, je n’ai plus ressenti ce poids sur la poitrine, et j’ai continué ma semaine avec mes maux de tête. J’ai dû me refaire tester pour pouvoir renvoyer mes enfants à l’école et le résultat négatif a enfin fait surface ! Alleluia !

faux positifs
?

En attendant, j’ai dû repousser la date de l’opération. Et en janvier, je devrais de nouveau me faire fouiller les narines… Si le positif revient à la charge, je vais vraiment penser que les faux positifs existent et qu’ils peuvent servir d’excuse pour repousser des opérations qui ne sont pas considérées comme étant prioritaire. Allez Leti, ne soit pas si mauvaise langue !