Forêt – Projet 52- 2018#4 Parc Huerquehue

le

Forêt – Projet 52- 2018#4

Je vous parlais il y a quelque temps des relations sentimentales ou familiales qui changent. Ce qui est normal quand on y pense. Nous changeons avec le temps et il est normal que les choses autour de nous aussi… Cette semaine, du Cote de chez Ma’, propose le mot « forêt ». Si j’avais écrit ce texte, il y a plus de trois ans, je vous aurais proposé directement, sans réfléchir, une photo de la petite forêt qui se trouvait juste à côté de la maison qui fut la mienne durant mon enfance. Elle est loin d’être la plus jolie, la plus grande, la plus impressionnante, mais c’est quand même cette forêt qui me serait venue la première en tête.

Cependant même si cette maison et cette forêt resteront toujours dans mon cœur, à présent ce n’est pas celle-ci que je veux vous présenter, sinon celle-ci :

Forêt - Volcano Villarica, parque Huerquehue - Chili - Amicalement Votre Site
Forêt Volcano Villarica, parque Huerquehue – Chili – Amicalement Votre Site

Plein les yeux

Quand je suis retombée sur cette photo, j’ai tout de suite pensé aux vacances en famille au Chili. C’était la première fois que je voyageais avec les loulous en avion et aussi loin. C’était aussi la première fois que je partais loin en vacances avec mon frère et sa famille. En effet, nous étions 8 : 2 enfants, 2 ados, 2 couples. Une réelle expédition. Une organisation de fou et surtout pour mi Amor, le seul Chilien de la partie. Cependant, je rêve de refaire un autre voyage de ce genre. Je ne sais pas si vous connaissez ce pays, mais le Chili est un endroit magnifique. La nature y est très présente partout. En effet, les paysages sont incroyables et diversifiées. Au nord, le dessert, au sud les lacs et des parcs nationaux précieux. Cette forêt se situe dans le parc Huerquehue, juste au pied du volcan Villarica. Le coin est juste incroyable ! Pour les curieux, la vue est prise depuis le Lago Caburgua. Nous en avons pris plein les yeux. Toute la journée à crapahuter avec les loulous en porte-bébé que nous nous faisions tourner pour nous reposer.

Et pour vous, si je vous dis « forêt », cela donne quoi ?